FR EN
© Inventer le Grand Paris

1ère Session: Objets métropolitains et invention de regards photographiques

par Raphaële Bertho et Nathalie Roseau

Raphaële Bertho:

Raphaële Bertho est maîtresse de conférences en Arts à l’Université de Tours et directrice du laboratoire InTRu (EA 6301). Elle travaille depuis 2005 sur les enjeux esthétiques et politiques de la représentation du territoire contemporain. Elle a publié en 2013 l’ouvrage La Mission photographique de la DATAR, Un laboratoire du paysage contemporain (La Documentation française) et plusieurs articles dont « Les grands ensembles, cinquante ans d’une politique fiction française » (Etudes photographiques, 2014) et « Les photonautes de la cosmoroute, À la recherche d’un paysage photographique de l’autoroute en France » (dir. P-H. Frangne et P. Limido, Les Inventions photographiques du paysage, 2016). Elle a pris part entre 2015 et 2018 au projet ANR Photopaysage.  Elle a été commissaire avec Héloïse Conesa des expositions Dans l’atelier de la Mission de la DATAR (Rencontres photographiques d’Arles, 2017) et Paysages français, Une aventure photographique 1984-2017 (BnF, 2017-2018).

 

Nathalie Roseau:

Nathalie Roseau est professeure de l’École des Ponts et directrice de recherche au Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (UMR 8134) qu’elle codirige depuis 2019. Architecte et ingénieure, elle est docteur et habilitée à diriger les recherches en urbanisme. Privilégiant une perspective historienne, ses travaux portent sur les dynamiques de transformation métropolitaine et notamment la place qu’y occupent les infrastructures, leurs temporalités et leurs représentations. Elle a publié Aerocity, Quand l’avion fait la ville (2012), L’emprise du vol, De l’invention à la massification, Histoire d’une culture moderne (2013) et De la ville à la métropole, Les défis de la gouvernance (2013), et prochainement Le futur des métropoles, Temps et infrastructure(2022). Elle est cofondatrice et coanimatrice avec Frédéric Pousin du programme de recherche Inventer le Grand Paris, Histoire croisée des métropoles.

 


Cette première session s’attachera à mettre en relief les temporalités croisées des changements urbains et photographiques, à travers l’émergence d’objets métropolitains et de regards qui transforment la perception, le paysage, la structure des villes. À travers des expériences européennes et nord- américaines, les communications reviendront sur les décennies 1960-1970 et la transition qui s’opère dans la documentation photographique des bouleversements urbains qui travaillent cette période d’intense bouleversement des échelles et des environnements, ses cadres, ses pratiques, ses usages sa diffusion. Entre commandes institutionnelles et programmes nationaux, comment s’initient les projets et que traduisent ces campagnes ? Quel rôle occupe la photographie d’auteur ? Quels sont les usages et les diffusions des productions réalisées ? En quoi participent-elles d’un renouvellement des visions métropolitaines ?